Copywriting

6,5 moyens d’améliorer votre référencement naturel SEO

By 4 novembre 2019 No Comments

Comment travailler le référencement naturel SEO sur vos pages va contribuer à la réussite de votre activité ?

Visibilité

Trafic qualifié

Convertir

Vente

Autant de mots magiques qui découlent de la qualité et du positionnement d’un site.

Alors comment l’optimiser pour apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche ?

Qui tire les ficelles du SEO ?

Les requêtes tapées sur les moteurs de recherche proviennent de petits humains comme vous et moi.

En revanche, les résultats affichés dépendent d’une alchimie entre des petits robots disciplinés et des algorithmes alambiqués !

Donc, en gros, vos contenus rédactionnels doivent séduire à la fois :

  • Les internautes à la recherche de solutions à leurs problématiques.
  • Les robots qui référencent les sites pertinents pour répondre à ces questions.

C’est là que la force du référencement naturel SEO va se déployer.

Elle vous permet d’apparaître en position optimum pour générer un maximum de clics sur votre site et convertir :

Vos visiteurs en prospects…

Vos prospects en clients…

Et vos clients en augmentation de chiffre d’affaires !

Rappelons qu’un référencement naturel fignolé attirera un trafic d’internautes sans payer, sans publicité.

Qu’est-ce que le référencement naturel ou le SEO (Search Engine Optimization) ?

comment optimiser son référencement naturel  SEO

On entend par là, un ensemble de méthodes à appliquer dans vos contenus rédactionnels.

Ces techniques visent à les optimiser.

Elles améliorent la visibilité de votre site sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Dans la jungle des pages web disponibles sur la toile, Google (mastodonte aux 80 % de parts de marché sur les moteurs de recherche) transpire des litres et des litres de sueur pour indexer plus de 130 mille milliards de pages (chiffre 2 016).

Même si vous avez un site au design exceptionnel et des produits d’une qualité rare, il restera invisible aux yeux des internautes, sans un référencement ciselé à l’or fin.

Il est donc judicieux d’appliquer ces règles pour positionner vos pages web dans les premiers résultats.

Alors, faites plaisir à Googlebot, le robot vorace d’indexation de Google et suivez ses préconisations en matière de référencement naturel !

Il reconnaîtra la qualité de vos pages.

Il les rendra visibles aux yeux gloutons des internautes avides de trouver les réponses à leurs requêtes.

La course au meilleur positionnement sur la sacro-sainte première page de résultats des moteurs de recherche est officiellement ouverte !

1-    Choisir ses mots-clés avec pertinence

Le thème de votre article défini, vous devez vous positionner sur les requêtes clés que les internautes tapent dans la barre de recherche.

Tout l’enjeu du référencement naturel consiste à ce que votre site ressorte sur la première page de résultats sur les mots-clés définis.

Il est important d’accorder une attention toute particulière à cette étape stratégique pour le SEO.

Elle vous permet :

  • De vous positionner sur des requêtes moins concurrentielles

En fonction du volume de recherche de mots-clésaffinez votre stratégie sur des requêtes plus précises.

Ex : « écrire un roman » : recherche très concurrentielle.

résultat d'étude sur la recherche mots clés
  • D’attirer un trafic qualifié.

Grâce à une parfaite connaissance de votre persona, vous savez quels mots font mouche, sont adaptés.

Vous êtes donc en mesure d’exploiter un maximum d’expressions ciblées.

Quelques outils générateurs de mots-clés :

UberSuggest
Answer the people
Yooda Insight
Google : en tapant une requête dans la barre de recherche, vous trouverez les recherches associées en bas de la page… Simple mais efficace !

Soyez généreux dans l’utilisation et le choix du champ lexical de votre contenu rédactionnel.

Lister et utiliser un vocabulaire varié :

  • Enrichit votre article pour sa compréhension globale.

  • Lui apporte davantage de valeur.

  • Conforte Google dans la qualité de votre publication.

En revanche, il vaut mieux éviter de coller le même mot-clé à toutes les sauces.

Le répéter 50 fois en 10 lignes alourdira la lecture !
Votre lecteur se lassera.

Il trouvera sa place idéale dans la balise title, le H1, un H2 et une fois de temps en temps dans l’article sans dépasser une densité de 6 %.

Mots-clés… Check ! ✅

Enchaînons avec les balises…

2-    Structurer son texte avec des balises HTML

Vous connaissez votre sujet sur le bout des doigts.
Vous avez défini le champ lexical à utiliser.

Désormais, il faut structurer ses idées et mettre en forme un plan clair pour :

  • Faciliter la lecture de l’internaute, le guider avec un visuel clair et précis.

Un coup d’œil rapide et il prendra connaissance des parties qui l’interpellent.

  • Que Google identifie l’architecture de votre contenu.

Notre ami Googlebot comprendra le sujet abordé.

Il saura indexer la page avec facilité.

Balise Title

Titre qui apparaît en bleu sur la page de résultat des moteurs de recherche.

Pour le référencement naturel, il est impératif de l’optimiser avec les mots-clés.
Environ 60 caractères.

Balise stratégique en SEO.

Balise H1

Titre que vous écrivez en tête de l’article.

Titre accrocheur qui donne envie à l’internaute de cliquer et lire l’article
Il doit être copywrité.

Balise stratégique pour attirer le lecteur.

H2 / bullet points / gras / souligné

2 maîtres-mots dans la rédaction :

Aérer !
Fluidifier !

Aérer votre texte est primordial pour faciliter la lecture de l’internaute.
Un lecteur attentif à votre contenu est un lecteur qui lit sans effort !

Cette fluidité, vous allez l’insuffler grâce à ces balises toutes simples :

  • Sous-titres H2
    Bonne structure de la page.
    Ils aiguillent le lecteur sur les différentes phases du contenu traité.
  • Les balises gras et souligné 
    Elles attirent l’oeil, signalent les éléments importants.
  • Bullet points
    Exposer des idées sous la forme d’une liste synthétise la pensée globale. Vous allez à l’essentiel.

L’internaute n’a pas toujours le temps de lire l’intégralité de votre article.
Ces éléments l’aideront à le comprendre avec une lecture en diagonale.

3-    Optimiser le maillage interne

Vous connaissez les jeux de piste ?
Vous savez, ceux où vous devez trouver des indices pour passer à l’étape suivante ?

optimiser maillage interne

Le maillage interne, c’est un peu le jeu de piste de votre site.

L’enjeu ?

Connecter vos pages les unes avec les autres.
Grâce à l’organisation des liens !

Lier vos pages entre elles est un facteur d’autorité pour Google.

Fluidifier la navigation interne à votre site rend sa lecture plus simple…
Et ça…
Les moteurs de recherche adorent !

Le maillage interne définit la cartographie du site en reliant les pages entre elles.

Ces liens hypertextes amélioreront l’indexation des pages pour optimiser le SEO.

4-    Stratégie des liens sortants

lien hypertexte maillage interne

Il s’agit désormais d’intégrer des liens externes à vos articles.
À quoi servent-ils ?
À pointer vers d’autres sites !

Ces liens externes participent à l’amélioration du référencement naturel.

Ils doivent démontrer un intérêt complémentaire à votre article et apporter une information appropriée.

Choisissez des liens de qualité, des sites au contenu fiable.

5-    La justesse de l’ancre des liens

On appelle l’ancre de lien, le texte cliquable qui renvoie vers le lien hypertexte.

L’expression ou les mots cliquables doivent avoir un rapport direct avec la page vers laquelle ils renvoient.

Si vous parlez « voyages » et orientez vos lecteurs sur un séjour la découverte du Cambodge, évitez :

Pour découvrir le Cambodge, cliquez ici !

Le lien hypertexte sur « cliquez ici » n’a pas de sens précis, il reste trop vague.

Optez plutôt pour :

Venez découvrir les merveilles du Cambodge !

Le lien est enregistré sur une expression-clé qui définit le contexte.

6-    Soigner les balises des photos

Outre le fait que publier de belles photos sur son contenu est agréable pour l’œil, elles doivent surtout être très bien référencées.

Eh oui ! négliger les balises des photos nuit au référencement de votre page.

En réponse à vos recherches, Google vous propose souvent une banque d’images associées.

Elles sont donc source de trafic qualifié.

Bien les référencer ramènera des visiteurs sur votre site.

Alors non, Google n’est pas encore capable de reconnaître un magnifique coucher de soleil sur le Mékong à Pak Beng au Laos et de s’extasier devant sa beauté et ses couleurs pastel !

En revanche, il va identifier son contenu si elle est optimisée en amont.

3 actions indispensables sur les photos :

  • Attribut ALT : texte alternatif

Contenu textuel donné à l’image.

Lâchez-vous sur cette balise avec 5 ou 6 mots-clés qui décrivent la photo.

Cette phrase sera visible au passage de la souris sur l’image.
Exemple : coucher de soleil sur le Mékong à Pak Beng au Laos

  • Titre : URL de la photo

Il sera tellement plus judicieux d’indiquer les mots-clés plutôt que de laisser les références laissées par votre appareil photo, du type DSC507.JPG.

Les mots seront séparés par des tirets.
Exemple : coucher-soleil-mekong-laos

  • Poids de l’image

Une image lourde ralentira votre site.

Son temps de téléchargement est un critère retenu pour le référencement naturel.

Le poids à ne pas dépasser : 150 Ko
Une image optimisée ? Son poids sera inférieur à 100 ko

6,5- Vous vous adressez à des humains !

Mais n’oublions pas l’essentiel…

Avant de parler à des robots croqueurs de contenus, vous parlez avant tout à des humains curieux de découvrir des infos, des hacks, votre vision du monde…
Et les solutions à leurs problématiques !

Parler vrai, en toute sincérité, écrire avec émotion, avec des mots qui touchent vos lecteurs, c’est le cœur du sujet.

Grâce à la qualité de vos articles et leur valeur ajoutée, vous démontrez votre expertise à votre cible.

Vos lecteurs deviendront fans et passeront plus de temps sur vos pages pour lire les conseils avisés que vous leur proposez.

Et pour revenir à l’indexation, car oui, on y revient quand même…

Google remarquera l’intérêt des internautes pour votre site, il sera sensible à ce temps de lecture et l’analysera comme qualitatif.

Il remontera donc votre site sur les moteurs de recherche.

Vous bénéficierez d’un meilleur positionnement.

Pour conclure…

optimiser son référencement naturel SEO

La liste de critères qui améliorent le référencement naturel n’est pas exhaustive.

Un certain nombre d’algorithmes complémentaires implémentent le Saint-Graal de l’optimisation SEO.

En revanche, si vous prêtez une attention particulière aux points énoncés ci-dessus, vous aurez déjà une longueur d’avance pour améliorer le référencement naturel.

Et surtout… Surtout… Pour conforter une reconnaissance indéfectible des moteurs de recherche, publiez régulièrement !

SEO un jour… SEO toujours !!!

On en discute de votre stratégie en matière de référencement naturel ?
Je vous propose d’analyser le SEO sur un article que vous avez déjà publié.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.